read

Actuellement, notre petit Leka est au stade de prototypage. C’est-à-dire qu’il possède seulement les fonctions principales (rouler, s’allumer, faire de la musique et afficher des images). Elles nous permettent ainsi de faire les premiers tests en centre et de valider les bienfaits de son utilisation. L’étape suivante est l’industrialisation qui permettra d’obtenir une version commercialisable, répondant aux exigences de solidité et aux normes légales en vigueur en Europe et aux États-Unis.
Cette industrialisation ne se fait pas seule, nous avons recours à un bureau d’étude en électronique. Ce bureau d’étude, dont les valeurs principales sont l’excellence et l’innovation est le Bourgogne Service Electronics (BSE). Ils auront la charge de fabriquer la carte électronique et assembler les différentes pièces de Leka à grande échelle.

Le chemin parcouru pour trouver notre partenaire industriel

Pour développer Leka, nous avons eu besoin de compétences et d’expertise en électronique, ce que nous n’avons pas en interne. Parmi nos critères de recherche, nous souhaitions un bureau d’étude ayant une usine de production en interne pour ainsi pouvoir rester à proximité de la naissance industrielle de Leka.
BSE correspond à nos critères et possède des plus-values particulièrement intéressantes. En effet, BSE est une entreprise française localisée à proximité des bureaux de Leka, facilitant ainsi les échanges. Par ailleurs, BSE est un bureau d’étude qui offre son expertise à de nombreuses entreprises jeunes et innovantes, ce qui est un gage de sécurité et de qualité.

De la conception de la carte électronique à l’industrialisation

BSE a deux taches à réaliser, d’un côté, la carte électronique et de l’autre l’industrialisation. La première étape est la conception de la carte électronique. Cette carte sera puissante puisqu’elle contiendra un processeur, permettant d’afficher des images à l’écran et de gérer tous les capteurs. Elle offrira la possibilité d’intégrer un écran, des LEDs, des capteurs capacitifs & des tags RFID. La carte électronique permettra la recharge sans fil du robot ainsi qu’une quantité d’autres choses qui vous seront dévoilées plus tard.
La deuxième partie du travail de BSE consiste en l’industrialisation du produit, comme nous vous l’évoquions précédemment. Afin de s’assurer du bon fonctionnement du robot, BSE devra réaliser un ensemble de tests avant et pendant la production des robots. Ils seront ensuite emballés et livrés à votre domicile.

Ce que l’avenir nous réserve : les prochaines étapes

La feuille de route de BSE est constituée de plusieurs dates clés. La partie conception est marquée par trois dates correspondant à l’évolution des trois prototypes industriels de Leka.
Le premier prototype industriel arrivera courant juillet 2016. Il possédera toutes les fonctions du robot et le plus gros du travail sera accompli. Quant au second prototype, il contiendra surtout des améliorations et des optimisations suite aux tests réalisés. Sa sortie est prévue en novembre 2016.
Enfin le dernier prototype Leka condensera l’ensemble de notre travail abouti. Cela signifie alors que Leka sera industrialisable fin décembre. Il devra encore passer les normes légales pendant le mois de Janvier puis, une fois validées, nous commencerons la présérie en Février et la série des produits finis en Avril. Cela permettra de livrer les Leka en Mai 2017 et d’enfin partager vos vies exceptionnelles.

Inscrivez-vous sur leka.io pour être les premiers informés de la campagne de précommande du robot.

comments powered by Disqus
Blog Logo

Alexandre Le Falher


Published

Image

Leka's Blog

Thoughts, stories and ideas.

Back to Overview